électoral


électoral

électoral, ale, aux [ elɛktɔral, o ] adj.
• 1571; de électeur
1Anciennt Propre ou relatif à un électeur du Saint Empire. Mod. Propre ou relatif à des électeurs. Corps, collège électoral. Liste électorale : catalogue alphabétique officiel des électeurs d'une commune. Carte électorale. Cens électoral.
2(fin XVIIIe) Mod. Relatif aux élections. Loi électorale. Découpage électoral. Circonscription électorale. Campagne, promesse électorale. « Il y a eu des tractations occultes, des promesses de soutien électoral, des subsides » (Romains). Affichage électoral. Fraude électorale.

électoral, électorale, électoraux adjectif Qui a rapport avec les élections, qui en relève : Campagne électorale. Qui agit pour l'élection de quelqu'un : Comité électoral. Relatif à un Électeur du Saint Empire. ● électoral, électorale, électoraux (expressions) adjectif Code électoral, ensemble des textes codifiés en 1956 et qui établissent les conditions générales de l'électorat (majorité, capacité) et les modalités des diverses élections politiques (éligibilité, incompatibilités, etc.). Liste électorale, dans chaque commune, répertoire alphabétique des électeurs. (L'inscription sur les listes électorales, juridiquement obligatoire, est unique et conditionne l'exercice du droit de vote.) Sociologie électorale, branche de la sociologie politique qui étudie le comportement électoral et les facteurs qui le conditionnent à travers les différents types de vote.

électoral, ale, aux
adj. Relatif aux élections. Une liste, une campagne électorale.
|| Collège électoral: ensemble des électeurs d'une circonscription.

⇒ÉLECTORAL, ALE, AUX, adj.
[Correspond à élection A] Qui a rapport à une/aux élection(s).
A.— [En parlant d'une pers. ou d'un ensemble de pers.]
1. Vx. Qui est propre à un Prince du Saint Empire. Dans le château électoral de Stolzenfels (HUGO, Rhin, 1842, p. 118).
2. Usuel
a) Qui se prépare à une élection, qui travaille en vue d'une élection.
Agent électoral. Homme à la solde d'un éligible et qui travaille à défendre les intérêts de celui-ci dans la préparation d'une élection. Paccoux, l'ancien agent électoral de son beau-père Bélignat, très vieux maintenant, (...) mais toujours plein de politique et d'intrigue (DANIEL-ROPS, Mort, 1934, p. 491).
Comité électoral. Ensemble des personnes groupées pour soutenir un candidat à une élection. Une espèce de comité électoral composé de gens assez modérés cherchait à se former pour préparer l'entente des différents partis opposants (TOCQUEVILLE, Corresp. [avec H. Reeve], 1857, p. 217). Offrir comme cela à cette femme trente mille francs pour le comité électoral de son mari (PROUST, Fugit., 1922, p. 441).
Rem. La docum. atteste le mot au sens de « bon pour être élu ». Toutefois, Suret-Lefort, plus éloigné que Bouteiller de la première fournée républicaine où il y eut des hommes d'État, est avant tout « électoral », c'est-à-dire amène, bénisseur et sachant rire (BARRÈS, Leurs fig., 1901, p. 305).
b) [En parlant d'un ensemble de pers.] Dont les membres jouissent du droit de voter. Les créanciers gais et illégitimes sont comme de faux électeurs introduits dans le collège électoral (BALZAC, C. Birotteau, 1837, p. 365). Le capital essaye de prendre empire sur le corps électoral, en promenant des cercueils de maréchaux, en évoquant le spectre de l'anarchie (BLOCH, Dest. du S., 1931, p. 121).
B.— [En parlant de choses] Relatif à une élection, qui touche les élections. Droit, système électoral; campagne, réforme électorale. J'écrivis au « Rappel », (...) pas mal d'articles d'informations sur les réunions publiques électorales du temps (VERLAINE, Œuvres posthumes, t. 2, Critiques et Conférences, 1896, p. 330). Le parti communiste indépendant (P.C.I.) n'était pas un parti ou un syndicat d'intérêts électoraux (ABELLIO, Pacifiques, 1946, p. 222) :
2. Les effets juridiques de l'inscription sur une liste électorale se ramènent à deux principes : tout inscrit peut voter, seuls les inscrits peuvent voter.
VEDEL, Manuel élémentaire de dr. constit., 1949, p. 350.
SYNT. Comportement, régime, résultat, suffrage électoral; action, affiche, bataille, défaite, loi, lutte, manœuvre, propagande, question, tournée électorale.
Emploi subst. masc. à valeur de neutre. Questions, problèmes qui relèvent de ce qui touche aux élections, de préoccupations électorales. Le gouvernement de la République uniquement occupé de l'électoral et de ses dépendances (L. DAUDET, Av.-guerre, 1913, p. 20).
Rem. La docum. atteste a) Électoralement, adj. Du point de vue électoral, en ce qui regarde les élections. Ce qui était électoralement advenu des diverses formations politiques (DE GAULLE, Mém. guerre, 1959, p. 270). b) Électoraliser, verbe trans., péj. Soumettre au régime des élections, sensibiliser aux questions électorales. La centralisation excessive (...) issue du jacobinisme, consolidée par Bonaparte et « électoralisée » par la troisième République, ajoute encore à ce péril (L. DAUDET, Maurras, 1928, p. 156). c) Électoralisme, subst. masc., péj. Système qui subordonne à des élections la vie politique d'un pays. À croire que les stigmates de la partisanerie sont entrés, sous le grésillement du fer rouge, en l'épaule de ces bagnards obstinés de l'électoralisme (M. Déat ds L'Œuvre, 18 févr. 1941). d) Électoraliste, adj. et subst. Partisan de l'électoralisme. Préoccupations « électoralistes » (M. 17.4.66 ds GILB. 1971). Divorce entre ... « tacticiens et électoralistes » (M. 11.6.66, ibid.). e) L'emploi chez Péguy, de ) Électoroculteur, subst. masc., p. iron. Qui cultive, qui soigne ses électeurs. Nous masquons (...) la vérité pour ne pas (...) vexer tous ceux qui sont malades et qui nous contaminent, (...) les boulangistes, les concurrents, les électoroculteurs, les parlementaires (PÉGUY, Grippe I, 1900, p. 12). ) Électoroculture ou électorolâtrie, subst. fém., p. iron. Fait de soigner, de cultiver ses électeurs, de leur vouer un culte. Diagnostiquer les ambitions individuelles aiguës, la boulangite (...) l'électorolâtrie, mieux nommée ainsi : électoroculture (ID., ibid., p. 8).
Prononc. et Orth. :[], plur. [-o]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1571 « relatif à l'Électeur du Saint Empire » (Corresp. Cath. de Médicis, IV, 452 ds Proceedings of the Leeds philosophical and literary Society, t. 3, p. 254); 2. 1792 « relatif aux électeurs, élections » (L'Ami du peuple aux patriotes, p. 300). Dér. du rad. du lat. elector; suff. -al. Fréq. abs. littér. :520. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 807, b) 341; XXe s. : a) 1 116, b) 667. Bbg. Nouv. venus. Amis Lex. fr. Lex. dern. 1976, n° 11/12, p. 6 (s.v. électoralite). — QUEM. 2e s. t. 2 1971 (s.v. électoralisation). — SCHMIDT (H.). Fr. vivant. Rech. lexicol. Praxis. 1972, t. 19, p. 198.

électoral, ale, aux [elɛktɔʀal, o] adj.
ÉTYM. 1571; de électeur, d'après le lat. elector.
1 Anciennt. Propre ou relatif à un électeur du Saint-Empire (→ Électeur, 1.). || Altesse électorale. || Prince électoral : fils aîné d'un électeur. || Collège électoral (Richelet).
Mod. Propre ou relatif à des électeurs. || Corps, collège électoral. || Liste électorale : catalogue alphabétique officiel des personnes qui exercent le droit de vote dans la commune. || Se faire inscrire sur une liste électorale. || Révision annuelle des listes électorales. || Comportement électoral.
2 (XVIIIe). Mod. Qui est relatif au droit d'élire, aux élections. || Droit électoral, lois électorales (→ Droit, cit. 22), réforme électorale (→ Réalisation, cit. 1). || Cautionnement électoral. || Circonscription, section électorale. || Consultation électorale. Élection. || Période électorale. || Propagande électorale faite par les candidats. || Campagne (→ Panneau, cit. 11), tournée, réunion électorale, au cours desquelles le candidat à une élection expose son programme. || Discours électoraux. || Promesses électorales. || Plate-forme électorale. || Comité électoral : ensemble des personnes qui se groupent pour aider un candidat à une élection. || Manœuvres électorales. || Corruption, cuisine, surenchère électorale. || Bataille électorale. || Position électorale d'un candidat. || Le fief électoral d'un candidat, d'un parti; agent électoral. || Affichage électoral. || Validité, régularité des opérations électorales. || Contentieux électoral.
1 Le médecin, dans les bourgs et les villages, est un utile instrument électoral, un levier d'influence, un propagateur d'opinion qui pénètre dans toutes les demeures.
G. Duhamel, Inventaire de l'abîme, XII, p. 170.
2 De là à supposer que le chanoine a servi d'intermédiaire, qu'il y a eu des tractations occultes, des promesses de soutien électoral, des subsides (…)
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. II, p. 147.
DÉR. Électoralement, électoralisme, électoraliste.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • electoral — ELECTORÁL, Ă, electorali, e, adj. Privitor la alegeri, în vederea alegerilor. – Din fr. électoral. Trimis de RACAI, 21.11.2003. Sursa: DEX 98  electorál adj. m., pl. electoráli; f. sg. electorálă, pl …   Dicționar Român

  • electoral — adjetivo 1. De las elecciones o de los electores: campaña electoral, ley electoral, censo electoral, distrito electoral, propaganda electoral. colegio* electoral …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • electoral — 1. adj. Perteneciente o relativo a la dignidad o a la cualidad de elector. 2. Perteneciente o relativo a electores o a elecciones. Derechos electorales. [m6]Distrito electoral. ☛ V. boleta electoral, cabina electoral, censo electoral, colegio… …   Diccionario de la lengua española

  • électoral — électoral, ale (é lè kto ral, ra l ) adj. 1°   Qui est relatif au droit d élire, aux élections. Cens électoral. Loi électorale. Colléges électoraux, les assemblées d hommes censitaires qui, sous I régime de la charte de 1814 et de celle de 1830,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • électoral — ÉLECTORAL, ALE. adj. Qui appartient à l Électeur, aux Électeurs. Collége Électoral. Bonnet Électoral. Son Altesse Électorale. [b]f♛/b] On donne le titre de Prince Électoral au fils aîné d un Électeur …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • electoral — Electoral, [elector]ale. adj. Qui appartient à l Electeur. College Electoral. bonnet Electoral. son Altesse Electorale. On donne le titre de Prince Electoral au fils aisné d un Electeur …   Dictionnaire de l'Académie française

  • electoral — 1670s, in reference to Germany, from ELECTOR (Cf. elector) + AL (Cf. al) (1). In general sense from 1790. Related: Electorally …   Etymology dictionary

  • electoral — ► ADJECTIVE ▪ relating to elections or electors. DERIVATIVES electorally adverb …   English terms dictionary

  • electoral — [ē lek′tər əl, ilek′tər əl; ] often [ ē΄lek tôr′əl, i lek΄tôr əl] adj. 1. of an election or electors 2. made up of electors …   English World dictionary

  • electoral — ► adjetivo 1 POLÍTICA, SOCIOLOGÍA Que tiene relación con las elecciones o con los electores: ■ hoy empieza la campaña electoral. 2 De la dignidad o calidad del elector. * * * electoral adj. De [las] elecciones o de [de los] electores: ‘Ley… …   Enciclopedia Universal